La punition appropriée

Education, sanction, punition, autorité, l'objet de mon désespoir, Marie MayUn grand nombre de spécialistes s’accordent à dire que la punition est un acte libérateur pour l’enfant si celle-ci est appropriée, car elle l’empêche de sombrer dans la culpabilité et de ce fait d’avoir une mauvaise image de lui-même. Il est certain que lorsque l’on se fait taper sur les doigts, d’un coup, on se trouve absolument génial…

Le spectre de l’enfant roi

De nombreux ouvrages présentent les manières efficaces ou correctes de sanctionner, excluant bien entendu la fessée -considéré comme un acte barbare-. Le plus souvent, ils reconnaissant toute forme de privation, tant que celles-ci prêtent sur des activités dites stériles – comprenez qui n’ont pour seul but que de divertir l’enfant-, comme une réaction adéquate et préconisent une « échelle » de sanctions en corrélation avec une « échelle » d’actes répréhensibles. On ne punit pas de la même façon un gros mot et un coup de pied, et si la maltraitance physique n’est pas tolérée, la maltraitance psychologique, elle, a le vent en poupe…

Face à ce bloc idéologique, les parents que nous sommes sont souvent accusés de maltraitances lorsqu’ils ne parviennent pas à « éduquer  convenablement » leur enfant, car en n’appliquant pas la sanction appropriée, ils prennent le risque d’élever « un enfant roi », preuve inébranlable de leur incompétence…

Entre la peur du jugement, l’angoisse de ne pas « donner de limites » à leurs enfants et aucune autre méthode connue, beaucoup capitulent et tentent tant bien que mal d’appliquer cette fameuse punition appropriée, faignant d’ignorer que cette façon de faire n’a jamais vraiment fonctionné…

Les limites de la punition

La domination engendrée par des pratiques punitives n’influence pas l’enfant, dans le « meilleur des cas », celui-ci se soumettra, par crainte de la sanction. Autrement dit, en étant assez ferme, en appliquant à la lettre le règlement familial, sans jamais faire d’exception, l’enfant admettra qu’il ne peut remettre en question les « ordres » ou « règles » dictées par quelqu’un de plus fort que lui, physiquement ou psychiquement, et ça tombe bien, les politiques et les industriels aiment bien les moutons, nous leur rendons un sacré service.

L’œil de Moscou

En plus, tout cela ne fonctionne qu’en présence du contrôleur ou lorsque celui-ci peut être au courant de l’attitude répréhensible ! La méthode pouvait donc être efficace lorsqu’elle était associée à une croyance divine et surtout omniprésente.

Mais au jour d’aujourd’hui, les contrôleurs ne sont plus omnipotents, tout du moins lorsque nos ados atteignent 13 ou 14 ans, et dès que nos chères petites têtes blondes gagnent en liberté, ils en profitent pour oublier tout ce qui leur a été, non pas enseigné, mais enfoncé dans le crâne à grand coups de punitions.

Quand la peur de la punition prend le dessus…

On pourrait, bien sûr, imaginer que nos enfants sont bien plus « responsables que nous », mais malheureusement ce n’est pas le cas. Lorsqu’ils risquent de se faire attraper, ils vont tenter de  développer des mécanismes défensifs tels que le mensonge, la dissimulation, la flatterie, le repli sur soi, l’auto-punition, la tricherie… Pour ne citer que ceux-là.

Là encore, nous pourrions aisément en appeler à la sournoiserie des enfants, mais soyons honnêtes, nous faisons exactement la même chose. Combien d’entre nous respectent la limitation de vitesse sur une route déserte dénuée de radars ? Combien d’entre nous s’arrangent avec la vérité parce que nous n’assumons pas un comportement que nous jugeons inadéquat ? Combien d’entre nous s’autoflagellent en silence parce que nous ne sommes pas satisfaits de ce que nous avons fait ? Beaucoup en fait. Il n’y a rien d’étonnant à cela, nous ne sommes que des enfants qui ont grandi…

Marie May

Publicités

Ne laissez plus de commentaires ici! Le blog a déménagé!!!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s